A Travellerspoint blog

De retour en ville...

...après une petite expédition en brousse

Je viens de rentrer à Bujumbura. Je vous raconterai mes aventures et mes mésaventures dans les prochains jours.
En attendant, vous pourrez entendre ici ma première chronique burundaise à Retour sur le monde...

Posted by JTom 23:16 Comments (0)

Comme à la maison... ou presque !

expédition urbaine

L'autre jour, j'avais rendez-vous avec une dame de l'UNICEF pour discuter du dossier albinos.
(je suis ici pour faire un reportage sur les assassinats qui les ont visés au début de l'année)

L'UNICEF occupe un grand bâtiment sur le boulevard de l'Uprona, une des artères centrales de Bujumbura.

Comme je commence un peu à m'orienter dans cette ville (qui, comme bien des villes africaines, a été dépouillée de bon nombre des panneaux qui indiquent le nom des rues), je me souvenais qu'il y avait un café sympa sur ce même boulevard, plus près du centre... Je décide donc de marcher.

Quelle ne fut pas ma surprise de tomber sur ce modeste resto : Alberta Snack-Bar !
DSC_0152.jpg

Je me suis informé auprès du tenancier : personne ici ne connaît pourtant Calgary !
(métropole de la province canadienne de l'Alberta, NDLR)

Au menu, des hambOUrgers, des cLoc-monsieur, mais pas de boeuf Angus !
Plusieurs plats à base de chèvre, par contre. Ça se peut, ça, de la chèvre Angus ? ;-)

  • **

Le soir venu, il faut prendre le taxi pour rentrer à la maison.
Ici, les taxis sont bleu et blanc.
DSC_0145.jpg

Il y en a partout. Et quand on n'a pas la chance d'avoir une voiture, on se déplace toujours en taxi.
Pare-brise cassé, miroirs arrachés, suspension défoncée, roues qui ne vont pas tout à fait dans la même direction, démarrage par frottement de fils sous le volant... parfois, mieux vaut s'asseoir derrière et regarder le paysage en chantant très fort pour enterrer les bruits suspects !

Et je ne parle même pas de la conduite. Il y a une seule voie ? Qu'à cela ne tienne, y'a de l'espace pour doubler ! Et la moto qui vient en sens inverse ? On est plus lourds, elle se tassera. Effectivement. Et hop on frôle un cycliste qui trimballe 10 kilos de tout et de rien et une autre personne. Aux intersections, c'est le piéton qui doit s'arrêter pour laisser passer les voitures.

Et oubliez les compteurs, ici, le prix de la course est fixé selon la tête du client.
Si la tête est blanche, il y a de fortes chances que ce soit un peu plus cher !
Mais la compétition est tellement forte qu'on n'a qu'à aller voir le taxi d'à côté pour que le premier accepte de réviser son prix à la baisse, au tarif « local ».
Généralement, pour les déplacements en ville, on s'en tire autour de 2000 francs burundais (2 $ CND).

Je doute que les profits soient élevés, considérant que l'essence se vend ici au même prix qu'en Europe, soit plus de 1 € le litre, ou 1,50 $...

Ainsi, tous les moyens sont bons pour économiser. Hier soir, en rentrant, je constate que le moteur coupait constamment et que le conducteur devait redémarrer avec l'effet d'entrainement. Je demande à mon ami burundais s'il croit qu'on va se rendre à destination. Il me répond « ah mais ne t'en fais pas, il fait exprès, c'est pour économiser l'essence ». Euh... Ouais, pour descendre une longue pente, je veux bien le croire, mais sur 400 mètres, entre deux intersections, je suis un peu moins convaincu de l'utilité de la chose !

Enfin, l'important c'est que je sois arrivé à bon port !

Posted by JTom 03:19 Comments (0)

Précision

Chronique burundaise à la Première Chaîne de Radio-Canada (106,3 à Québec)

La diffusion de ma première chronique à l'émission Retour sur le Monde (que j'annonçais hier) a été déplacée à lundi...

Posted by JTom 02:58 Comments (0)

Balade au marché de Bujumbura

Quand l'expression « prendre un bain de foule » prend tout son sens

sunny 31 °C

Les marchés africains m'ont toujours fasciné.

C'est étroit, il fait chaud, c'est bruyant, toutes sortes d'odeurs vous montent au nez, tous les commerçants veulent que vous regardiez ce qu'ils ont à vendre (en fait, ça c'est surtout vrai quand on est blanc), viande et poissons sont étalés à l'air libre, au plus grand bonheur des mouches, et on achète son poulet... vivant !

DSC_0112.jpg

DSC_0099.jpg DSC_0101.jpg
DSC_0115.jpg

DSC_0117.jpg DSC_0121.jpg
DSC_0126.jpgDSC_0138.jpg

DSC_0136.jpg

Puis, soudainement, quelqu'un siffle derrière vous. Rien d'anormal, c'est tellement bruyant.
Mais le sifflement se fait insistant. Alors on se retourne et on aperçoit un truc du genre :
DSC_0142.jpg
Ça va, j'ai compris, je vous cède le passage !

  • **

Comme dans beaucoup de pays africains, l'économie informelle a une place très importante ici. Tous les petits boulots de la rue, ou encore de gardiens pour telle boutique ou telle maison... ou telle voiture ! La vie est dans la rue ! Hop, ici on vous propose des arachides grillées, hop, ici une carte pour ajouter des unités dans votre téléphone portable. Même à l'extérieur du centre-ville, dans les quartiers plus résidentiels, vous trouverez des vendeurs itinérants...

DSC_0028.jpg

Je vous laisse sur ces clichés de ma rue et de la vue sur le lac Tanganyika (2e plus grand des grands lacs africains), au bas de la ville.

DSC_0024.jpgDSC_0023.jpgDSC_0156.jpg

Posted by JTom 07:35 Archived in Burundi Comments (1)

Africa 2009

Voyage journalistique au Burundi et au Rwanda

sunny 31 °C

DSCN3196.jpg

Au cours des prochaines semaines, je publierai ici photos et récits de mon séjour au Burundi et au Rwanda.

Je séjourne en Afrique grâce à une bourse Nord-Sud (bourses destinées aux journalistes québécois n'ayant pas, dans le cadre de leurs fonctions, l'occasion de partir à l'étranger / ces bourses sont remises par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec et financées par l'Agence canadienne de développement international).

J'y réaliserai notamment un reportage sur les assassinats rituels d'albinos, au Burundi. Ce reportage sera diffusé dans les prochains mois à l'émission Dimanche Magazine, à la Première Chaîne de la radio de Radio-Canada.

Également, tous les vendredis, je tiendrai une chronique à l'émission Retour sur le monde, à la Première Chaîne, à Québec (106,3 FM). Ça commence aujourd'hui !

Quelques mots sur le Burundi
Drapeau_Burundi_svg.png

Le Burundi est un tout petit pays, situé au sud du Rwanda. Tous deux sont coincés entre la République démocratique du Congo et la Tanzanie. Sans accès à la mer, le Burundi touche néanmoins au lac Tanganyika, le deuxième plus grand lac des Grands Lacs africains.

En 2008, le Burundi se classait 172e sur 177 pays en fonction de l'indice de développement humain de l'ONU, en faisant ainsi un des pays les plus pauvres de la planète.

Ici, 84 % de la population vit de l’agriculture et le revenu annuel moyen (en parité de pouvoir d'achat) est de 393 $ US. Il grimpe à 800 $ US en milieu urbain (source : Institut des statistiques et d’études économiques du Burundi, 2005).

Le Burundi a connu la guerre civile pendant plus de 15 ans. Elle n'est réellement terminée que depuis 2006. Aujourd'hui, beaucoup d'expatriés reviennent et investissent, ce qui explique les progrès qu'on peut voir un peu partout à Bujumbura, la capitale...

Posted by JTom 04:38 Archived in Burundi Comments (2)

(Entries 11 - 15 of 16) « Page 1 2 [3] 4 »